Category: Septembre 2015

‘d morning Italy !

Nos rencontrons nos premiers hotes warmshower après Gap, Rémi, Janny (nous espérons ne pas écorcher son prénom … ) et leur jeune enfant Titouan. C’est l’équivalent du couchsurfing pour les cyclistes. Douche chaude, soupe au pistou, machine à laver et nuit sur un véritable sommier.

L’organisme met un petit peu de temps à s’habituer à l’effort du voyage à vélo et par chance les conseils avisés de Janny justement kiné nous font repartir avec plein d’étirements. Nous repartons également avec de précieuses informations. Un genévrier thurifère millénaire se trouve au détour d’un petit chemin après Embrun, dans la commune de Saint Crépin. Cet arbre, qui fait parti des plus remarquables des Hautes-Alpes, aurait assisté dans sa jeunesse à la fin de l’empire romain !

Nous pédalons quelques kilomètres avec Rémi et Titouan sur des pistes escarpées pour rejoindre la vallée de la Durance.

remiettitouan

P1080478

P1080504

La vallée de la Durance est superbe. A la sortie d’Embrun deux choix s’offrent à nous. Prendre la nationale parfaitement asphaltée et bien plate mais interdite aux cyclistes, ou remonter de 200m de dénivelé en prenant une petite départementale. Sous un superbe tonerre de klaxons, nos mollets ont rapidement choisis. 🙂

P1080539

A St Crépin nous rencontrons Bernard ancien maire du village, ainsi que Mireille et Aurélien, avec qui nous apprenons de nombreuses choses sur la région que nous traversons au cours d’un diner qu’ils nous proposent chaleureusement. Le vieillissement important de la population avec l’exode des jeunes, l’isolement très important du département, une activité économique principalement saisonnière avec des emplois précaires et pas autant de touristes que prévu. Pourtant la région des Hautes Alpes a de nombreux atouts, avec ses paysages superbes et son ensoleillement important (avec la région de Colmar, c’est une des régions les plus ensoleillées de France).

P1080553

Nous avons été réveillé une nuit sous la tente il y a quelques jours par des hurlements bien caractéristiques: le loup! Présent depuis le début des années 90 en France, ses premières tentatives de traverser la vallée du Rhone remontent à 1998! Les agriculteurs ont très récemment réussi à avoir des autorisations pour tirer sur les prédateurs auprès de la Préfecture, suite à des manifestations costaudes. Le loup fait polémique.

Lendemain, balade dans la thuriféraie de St Crépin pour dire boujour au fameux genevrier! Ces arbres fantastiques, adaptés au climat ensolleillé et aride, poussent très lentement et prennent des formes parfois remarquables comme celui ci dessous.

P1080568

Et voici l’arbre millénaire:

P1080576

En route pour Briancon, et le col de l’Echelle pour éviter le traffic important de Montgenèvre. La vallée de la Clarée, haute, sauvage et étroite nous séduit tout de suite. Nuit à 1500m, la fraicheur arrive et c’est de la neige qui nous attend pour le lendemain. Nous remplacons sandales et short par bonnets et moufles. Au terme d’une énième jolie montée, ca y est, l’Italie !

P1080593

P1080634

P1080643

P1080673

P1080674

Mal aux fesses

Ça y est : Puffy a trouvé la bonne position.

puffy-en-selle

De la Drôme provencale aux Hautes Alpes

bivouacavelo

Trois nuits sous la tente et déjà les joies du bivouac. Premier réveil métallique avec le fracas des déchets compactés de la décharge plus voisine que prévue. Deuxième réveil plus raffiné, pas de doute, la fosse sceptique de la maison d’à côté n’était pas loin.

 

Bernard-&-Lea

Puis la nuit dernière, Bernard nous accueille chaleureusement dans son jardin un peu avant Gap. Et c’est avec un pot de confiture maison à la mirabelle et au vin blanc alsacien que nous repartons taquiner les montagnes le matin. Ça y est les températures commencent à descendre la nuit, à 800 ou 900 mètres d’altitude, mais pas d’inquiétudes, Puffy dort bien au chaud.

 

torture

 

L’itinéraire est superbe et les journées bien ensoleillées. En direction de l’Italie, à l’Est, nos joues et mollets droits prennent significativement plus de couleurs que les gauches. Les montagnes sont tortueuses et au détour d’un virage, ça y est, l’automne est presque là.

 

 

couleurs_automne_nyons

descente-serres

montée-drome-provencale

La question : « quand-est-ce qu’on mange ? » rythme nos journées, du matin au soir. Celles-ci pourraient être décomposées en trois parties : lorsqu’on a faim, lorsqu’on mange et lorsqu’on digère. Les repas sont source d’une intense satisfaction. Nous explorons le patrimoine de la France (très à la mode ces temps-ci) à travers ses fromages.  Chèvre frais ou crémeux, brebis ou vache, nous cultivons la diversité.

pique-nique-nyons

 

Premiers jours en vélo et les premières montagnes

Lea Drôme sud Nyons

Un peu plus de 200km au compteur depuis lundi, la vallée du Rhône super roulante jusqu’à Pierrelatte. Une petite journée de repos chez des copains, le camping sauvage c’est sympa, mais le petit journal sur canal+ c’est très bien aussi. 🙂 Aujourd’hui Drôme du Sud, à prendre des couleurs entre les champs d’oliviers et les vignes.

P1080314

Puffy à déjà mal aux fasses et n’arrête pas de se plaindre. Quel ingrat. Il ne va pas tarder à dormir dehors.

puffy-mal-aux-fesses

 

 

21 septembre 2015 : Départ !

depart-a-velo

Les premières contractions sont apparues ce week-end, et c’est deux belles bicyclettes, chacune d’une cinquantaine de kilos, qui ont vues le jour aujourd’hui.

Nous partons avec une pensée pour la famille et les proches, qui nous ont encouragés avec enthousiasme.

Le projet a pu se concrétiser grâce à l’aide de nombreuses personnes, à qui nous disons : MERCI !

On essayera de ramener de jolies photos. 🙂

« Rares averses » sur météo france

Matinée vélo. On s’entraine à être étanches.

P1080256

© 2017 Puffy en voyage

Theme by Anders NorenUp ↑