J’peux pas, je dois laver mon éléphant

P1130574

P1130584

 Au début, on avait plutôt en tête l’Inde du Nord, mais on a décidé de faire un petit détour par Hampi. Les descriptions enthousiastes de tous ceux qui nous en ont parlé nous ont séduit sans trop de difficultés, et c’est devenu l’objectif de ce mois de février. On embarque pour une bonne vingtaine d’heures de bus pour aller 500 kms plus au Sud. Le nord du plateau du Deccan est plutôt sec, mais notre destination est un oasis de verdure. Le contraste est étonnant. Rizières, champs de cannes à sucre, bananiers et cocotiers. Et un énorme chaos granitique de couleurs rose/ orange parsème le paysage. À une dizaine de kilomètres de la ville déjà des temples appairassent ça et là. Oui parce qu’en fait, Hampi est l’ancienne capitale du royaume de Vijayanâgara, empire hindou qui a duré du XIIIème au XVIème après JC.

P1130801Hampi était une grande ville prospère de 500 000 habitants. Les empereurs moghols ont fait campagne pour rayonner sur le Sud de l’Inde et une armée de plusieurs sultannats a repoussé les habitants et détruit la ville.

P1130794

P1130683

Pour visiter ce site digne d’Atlantide ou d’un film d’Indiana Jones, tu peux marcher, mais vue l’étendue des ruines, c’est pas l’idéal. Les rickshaws et taxis sont à l’affut. Mais on peut aussi louer une moto… ou un vélo! Ça, c’est une option qu’on aime héhé. Nos mollets sont plein de nostalgie depuis leur arrivée en Inde.

P1130448

P1130682

P1130775

Éparpillés un peu partout se trouve des restes de murailles, d’anciens bazars, des bassins, des temples plus ou moins préservés et des statues monumentales. Ce lieu est plein de magie. Sur cette colline serait né Hanuman le dieu Singe. Sur celle-ci, Shiva aurait été perturbé dans sa méditation par la déèsse de l’amour. Il aurait alors ouvert son troisième oeil et l’aurait réduit en cendres, détruisant en même temps une partie de la roche et créant en bassin naturel.

P1130671

P1130642

P1130596

P1130715

Quelques dreads dans le granite.

P1130702

La saison touristique se termine au fur et à mesure que la température monte. De nombreux voyageurs sont encore présents, malgré la chaleur qui devient écrasante. Entre 9h30 et 16h30, le thermomètre oscille indécis entre 37 et 38 degrés. Le ventilo tourne toute la nuit dans la hutte où l’on dort. C’est la fin de l’hiver ici, c’est pas encore les grosses chaleurs. On supporte avec le sourire.

P1130441

P1130762

P1130619

 L’ambiance est vraiment singulière, c’est un peu le rendez-vous des hippies, et des grimpeurs. Avec les superbes blocs de granite, c’est évidemment devenu un site réputé d’escalade. Certains sont juste de visite pour une poignée de jours. Beaucoup de voyageurs restent aussi plusieurs semaines, voir plusieurs mois. À 17h30, tout le monde se regroupe au « sunset point view », pour admirer la vue, le coucher de soleil et jouer de la musique. 

P1130535

C’est un peu les vacances dans le voyage. 

P1130652

2 Comments

  1. Salut les amis ! Cool votre blog pour suivre votre parcours. Profitez-bien de ce beau projet et attention aux pachydermes quand même ! ‘sont fourbes…Bises de Paris où le ciel et gris et où l’on grimpe en blocs en salles et non sur ces beaux petits caillou ! Alexis

  2. Hello
    Votre blog vaut largement un livre de chevet. Vous me faites rêver, et voyager à chaque fois que je suis devant mon écran. Le retour dans notre monde de ouf va surement être difficile. Sans vous connaitre vraiment, bisous à vous 2

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

© 2018 Puffy en voyage

Theme by Anders NorenUp ↑